• Livraison rapide
  • Service de qualité
Aucun produit n'a été trouvé...

Les punaises de céréales, un fléau pour vos pelouses

  • Publié le
  • Publié dans jardinage
  • 0
Les punaises de céréales, un fléau pour vos pelouses

Originaires de l'Amérique du Sud, les punaises velues (communément appelées punaises des céréales) sont devenues des parasites fréquents durant la saison estivale, ici au Canada. Ces insectes se regroupent en 200 par demi-mètre carré mais sont très difficiles à voir de par leur petite taille.

 

Si aucun traitement n'est réalisé, ces insectes peuvent détruire vos pelouse et vos aménagements paysagers.

 

 

Comment les identifier ?

 

 

De couleur gris-noir, la punaise velue adulte est longue de 3,5 à 4 mm. Ces insectes immatures, appelées nymphes, sont plus faciles à repérer sur les pelouses en raison de leur caractéristique distincte qui consiste en un corps rouge vif et des rayures blanches. Bien qu’elles soient souvent confondues avec les punaises géocoris, les punaises velues ont deux paires d’ailes blanches, de petits yeux et un corps plus mince.

 

Ce sont autant les punaises aux stades immatures que les adultes qui ravagent les pelouses car pour se nourrir, cet insecte pique la tige et le collet des graminées du gazon grâce à ses pièces buccales pour en prélever la sève.

En faisant cela, il endommage les plants, empêchant la bonne circulation de l’eau et des éléments nutritifs. Cela entraine la mort de vos plants en l’absence d’une intervention efficace de votre part.

 

 

Qu'est-ce qui favorise leur prolifération?

 

Plusieurs situations peuvent favoriser les infestations de punaises de céréales comme l’utilisation excessive d’engrais azotés, des tontes courtes ou bien une présence excessive de chaume. Les risques sont plus grands si votre pelouse se situe sur un sol sablonneux ou encore dans des zones très ensoleillées, soumises à des conditions de sécheresse.

 

 

Comment les détecter ?

 

 

 

Les premiers résultats du ravage des punaises des céréales commenceront à être visible vers Juillet/Août. Vous verrez généralement des parcelles de gazon détruites s'apparentant à une sécheresse. Ces insectes dégageant une odeur forte et désagréable lorsqu'elles sont écrasées, si votre pelouse dégage une odeur après la tonte ou le piétinement, cela peut être un signe d'une infestation.

 

 

Prévenir l'infestation

 

Il est facile de contrôler les punaises des céréales dans le cas d’une détection précoce. Il s’agit du moment où ces insectes en sont encore au stade de nymphe, vers la fin mai et juin, même si les dommages ne sont pas encore visibles sur vos terrains.

 

Si vous attendez pour agir, les ravages seront généralement irréversibles vers le mois d'Août. Votre pelouse sera alors irrécupérable et le climat chaud et sec ne fera qu'intensifier le problème. La seule solution sera alors de réensemencer.

 

Pour entretenir votre pelouse, nous vous recommandons de l’arroser une fois par semaine au cours de l’été. Le sol doit être humide, à une profondeur de 6 à 8 cm.

 

Aérer la pelouse au Printemps pour avoir un sol moins compacté ne favorisera pas la présence des punaises de céréales. En cas de réensemencement, au printemps ou à la fin de l’été, il est préférable de choisir une variété de fétuques élevées ou d’ivraies qui résistent aux insectes et dont la semence est enrichie en champignons endophytes.

 

Si ces champignons ont des propriétés répulsives aux punaises, une telle variété de fétuques ou d’ivraies résiste également mieux à la sécheresse et au stress. Évitez la sur-fertilisation ou la tonte de pelouse trop courte.

 

Le fait de râteler les feuilles peut aussi aider à limiter le nombre de nids car les déchets organiques de votre pelouse sont moins nombreux au printemps pour nourri ces insectes.

 

Analyser votre sol peut toujours vous être utile. Dans le cas d’un sol dont le pH est en dessous de 6.5, il est conseillé d’ajouter de la chaux calcique ou dolomitique à l’automne. En effet, un pH entre 6 et 7 permet au gazon de mieux assimiler les éléments nutritifs comme l’azote, le phosphore ou encore le potassium.

 

Concernant l’épandage d’engrais, qui devrait se faire vers la fin de l’Automne, un engrais ne se dissolvant pas dans l’eau ou libérant de l’azote lentement est préférable. Il est conseillé de ne pas en épandre trop pour réduire les risques d’infestation. Par ailleurs, concernant l’azote, 1 kg est largement suffisant pour une surface de 1000pi².

 

 

Des solutions biologiques ou chimiques pour la prévention

 

Il est nécessaire de vous rappeler que les pesticides ou produits chimiques ne devraient être utilisés qu’en dernier recours avec les conseils et recommandations de nos conseillers en horticulture. Des produits peu nocifs peuvent être utilisés comme la terre diatomée et la pyréthrine.

 

Comme ce produit à base de pyréthrine

disponible dans vos centres jardin

Signé Garneau.

 

 

Dans tous les cas, il est important de toujours lire les instructions d’utilisation préalablement puis de bien respecter les directives et les mises en garde concernant le produit. Aussi, vérifiez qu’il est bien approuvé par Santé Canada.

 

Il vous est également possible d’utiliser des prédateurs et parasites naturels pour mieux contenir les populations à un niveau acceptable pour votre pelouse. Il s’agit notamment de la punaise géocorine (Geocoris spp.) ou encore de la petite guêpe (Syrphe). Pour ce faire, vous pouvez en acquérir chez un éleveur d’insectes. Pour les plus motivés, ces prédateurs et parasites naturels se retrouvent également dans la nature ! Nous avons de très belles plantes, comme l'achillée et les alyssum, qui attirent les syrphes.

 

(Punaise géocoris)

(Syrphe "petite guêpe")

 

 

Comment l'éliminer?

 

Si votre jardin est en pleine infestation, venez consulter immédiatement un de nos spécialistes en horticulture dans vos centres jardins Signé Garneau pour une élimination sûre, simple et efficace. Ainsi vous trouverez des solutions adaptées à votre réalité et à votre jardin.

 

 

Petits rappels :

- Consultez sans tarder votre spécialiste en horticulture d'un de vos centre jardin Signé Garneau pour connaitre les bons traitements à faire sur votre pelouse;

- Au printemps, faire un terrotage aux endroits brisés par les insectes l’année précédente;

- Conserver votre pelouse à 3 pouces de long et ne jamais tondre en période de canicule,période de stress, car cela attirera davantage les nuisibles;

- Laisser les résidus de tonte au sol, c’est un excellent engrais naturel.

 

 

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires

Retours gratuits

Bénéficiez de retour 100% gratuits

Livraison rapide

Livraison rapide partout au Québec

Paiement 100% sécurisé

Magasinez en toute sécurité sur notre boutique en ligne

En visitant notre site, vous acceptez l'utilisation des témoins (cookies). Ces derniers nous permettent de mieux comprendre la provenance de notre clientèle et son utilisation de notre site, en plus d'en améliorer les fonctions. Masquer ce message En savoir plus sur les témoins (cookies) »